Tout savoir sur les compteurs électriques : fonctionnement, relève, PDL

Tout savoir sur les compteurs électriques : fonctionnement, relève, PDL

Près de 33 millions de compteurs électriques ont été installés chez des particuliers en France, et tous les compteurs seront bientôt remplacés par les nouveaux compteurs intelligents Linky. Entre l’indice de consommation, le relevé de compteur Enedis, le numéro de compteur, le numéro d’immatriculation du compteur et le numéro de point de livraison (PDL), le vocabulaire est parfois technique ! Cet article permet de parcourir ces termes vulgaires et de dévoiler le mode d’emploi du compteur EDF.

 

Les différents compteurs et leurs caractéristiques 

Les compteurs électriques appartiennent aux collectivités locales, et elles en délèguent la gestion au gestionnaire du réseau de distribution (Enedis dans 95 % des cas en France). Il marque la frontière entre votre secteur privé de l’électricité et le domaine de l’opérateur de réseau. Le compteur fournit deux données de base :

 

  • Indice de consommation, exprimé en kilowattheures (kWh) ;
  • Numéro d’enregistrement, qui peut distinguer votre compteur électrique du compteur électrique du voisin

En plus de ces deux informations, le compteur indique également la puissance maximale pouvant être passée : 12 kVA, 15 kVA, etc. Il indique également si le courant est monophasé (état général personnel) ou triphasé.

 

Le compteur Linky : 

Les compteurs Linky ont d’abord été testés dans plusieurs départements et l’installation de « compteurs intelligents » a démarré en décembre 2015, puis s’est progressivement étendue à l’ensemble du territoire (33 millions de compteurs résidentiels).

linky

Une fois par jour, ces nouveaux compteurs transmettent automatiquement des informations sur la consommation électrique aux gestionnaires de réseau et aux fournisseurs d’électricité. Ainsi, ce dernier peut facturer mensuellement la consommation réelle, au lieu d’estimer votre consommation et d’attendre les relevés annuels des compteurs des techniciens Enedis pour vous envoyer une facture ajustée de la consommation réelle. D’autres avantages sont à la clé, comme la réalisation à distance de prestations techniques telles que le suivi de la consommation client et le débogage sur Internet.

Veuillez noter que certains fournisseurs d’énergie proposent des remises spéciales sur l’électricité Linky, notamment lors de l’utilisation de compteurs Linky, qui peuvent être utilisés pour des heures creuses moins chères en semaine et/ou le week-end.

 

Le compteur électronique 

L’instrument électronique est la deuxième génération d’équipements installés. Avec ce genre de compteur électrique, ce n’est plus un disque métallique rotatif pour afficher votre électricité domestique, mais un écran LCD.

Vous pouvez faire défiler plusieurs données sur l’écran du compteur : puissance du compteur (en kVA), indice de consommation (en kWh) et options tarifaires (heures de base ou de pointe, heures creuses).

 

Le compteur électromagnétique

L’instrument électromécanique est l’instrument le plus ancien. Ils utilisent des dispositifs mécaniques pour calculer et afficher la consommation : un disque métallique est entraîné en rotation par un courant électrique et tourne à une vitesse proportionnelle à la puissance requise. Ainsi, chaque tour du disque correspond à une certaine puissance consommée par votre appareil électrique.

 

Compteur électromécanique

Sur un instrument électromécanique, plus la puissance consommée à un instant T est importante, plus les roues tournent vite.

Par exemple, si votre compteur indique « C = 1,8Wh/tr », cela signifie que vous consommez 1,8 watt-heure (Wh) pour chaque rotation du disque. Le compteur enregistre le nombre de rotations du disque, grâce aux cylindres à 9 chiffres, lorsqu’ils tournent, il affichera votre indice de consommation en kWh.

Votre contrat de fourniture d’électricité stipule que vous pouvez bénéficier du « tarif de base » ou du « tarif heures creuses ». Dans le premier cas, le compteur électromécanique n’affiche qu’un seul indicateur de consommation. Dans le second cas, votre compteur indique deux indices de consommation : l’indice des heures pleines (HP) et l’indice des heures creuses (HC).

 

 

Relever le compteur

Le compteur affiche l’indice de consommation. La différence entre les deux indices permet de calculer la consommation entre les deux dates et d’émettre des factures aux consommateurs. Il existe deux types d’index :

  • Indice réel : c’est le nombre lu sur le compteur ;
  • Indice intermédiaire : Il s’agit d’une estimation de ce nombre calculée par Enedis à partir de vos consommations passées à une date donnée.

Lors de la lecture du compteur, le technicien enregistrera l’indice réel indiqué par le compteur. Entre les deux lectures, l’indice intermédiaire est utilisé pour calculer la facture d’électricité.

 

Le relever du compteur par un technicien 

Le relevé des compteurs doit être effectué par un technicien désigné par Enedis au moins une fois par an. L’administrateur réseau ne peut pas refuser aux techniciens l’accès au compteur. En cas d’absence, l’agent du gestionnaire de réseau vous laissera un courrier postal gratuit (lettre T) afin que vous puissiez relever vous-même le compteur et envoyer votre index à Enedis.

Payer sa consommation réelle avec l’autorelevé

Le fournisseur peut laisser le client payer sa consommation réelle. Il vous suffit d’afficher tous les deux mois un index de votre société e-commerce :

  • Téléphone : Le numéro est indiqué sur la facture d’électricité ;
  • Envoi postal : L’adresse est indiquée sur la facture d’électricité ;
  • Espace client du fournisseur en ligne ou via le site d’Enedis, ex ERDF (dans ce dernier cas, vous devez renseigner votre numéro de point de livraison).

 

Pour les détenteurs de compteurs Linky, vous n’avez plus besoin de le relever vous-même. Le compteur Linky a une fonction d’intelligence et de communication, et la lecture est automatique et précise.

 

Alimentez votre appartement avant emménagement !

N’attendez plus, découvert votre bilan d’énergie et faites des économies !
bilan énergétique

Déménagement : trouver son point de livraison PDL sur son compteur 

Lors d’un déménagement, le fournisseur doit retrouver le numéro du point de livraison (PDL) afin d’enregistrer le contrat d’électricité de l’abonné. Ce numéro unique est utilisé pour identifier le compteur et figure sur la facture d’électricité, mais si vous déménagez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser le numéro.

Le prestataire peut alors retrouver le numéro PDL à partir de votre adresse ou du nom de l’ancien occupant, mais si vous habitez dans un immeuble avec plusieurs compteurs à la même adresse, la recherche peut échouer. Ensuite il vous demandera de vous rendre sur votre compteur pour enregistrer et transmettre le numéro de série gravé dessus. A partir de ces informations, il déduira le numéro du compteur et trouvera le numéro du point de livraison.

Le PRM Pour les compteurs Linky : Nouveau PDL 

Le numéro de point de référence et de mesure (PRM) de Linky est équivalent au PDL de l’ancien compteur électrique. Pour retrouver votre PMR, il vous suffit d’appuyer sur la touche « + » de l’écran du compteur Linky. En faisant défiler 6 fois, le message « PRM NUMBER » s’affichera.