Professionnel : comment choisir un compteur électrique

Professionnel : comment choisir un compteur électrique

EDF Pro Tarif Vert s’adresse aux professionnels, entreprises et industries dont la puissance souscrite est supérieure à 250 kVA, et du Tarif Jaune pour les petits et moyens professionnels. Quel est le tarif réglementé d’EDF Green Tarif ? Quel est le prix le moins cher du kilowattheure d’électricité ? Qu’adviendra-t-il de la fin des tarifs réglementés ?

 

Qu’est-ce qu’un tarif vert ?

Les tarifs verts d’EDF s’adressent aux entreprises et collectivités ayant des activités électriques très intensives, des branchements haute tension (> 1000 V) et des compteurs de puissance supérieure à 250 kVA.

Comme le tarif bleu et le tarif jaune, le tarif vert est un tarif réglementé. Il est formulé par les pouvoirs publics par arrêté ministériel sur avis de la CRE. En plus des tarifs réglementés, il existe également des prix de marché (fixés par les fournisseurs eux-mêmes). Bien que ces prix soient généralement peu attractifs pour les fournisseurs existants, ils sont généralement plus compétitifs que les prix réglementés des fournisseurs alternatifs.

C’est bon à savoir : La loi Nome (Nouvelle Organisation du Marché de l’Energie) stipule que d’ici fin 2015, les tarifs réglementés (tarifs verts et jaunes) pour les entreprises disparaîtront. Par conséquent, il est fortement recommandé pour les entreprises qui consomment de l’énergie. Avant cette date, Yellow Power se concentrait entièrement sur les tarifs et les tarifs verts sur la fourniture d’électricité aux prix du marché.

 

 

Prix ​​de l’électricité sous le Tarif Vert

Dans le prix de l’électricité verte, le prix de l’électricité dépend de trois paramètres, qui sont choisis en fonction des caractéristiques des sites concernés :

  • Le type de tarif vert choisi (en fonction de la puissance du compteur)
  • Options sélectionnées (différentes manières de modifier le prix du kilowattheure)
  • Version sélectionnée (selon le temps d’utilisation)
  • Les tarifs verts sont les plus complexes des tarifs réglementaires d’EDF

 

Il existe 4 types de tarifs verts 

  • Tarif vert A5 : Pour les entreprises dont la puissance au compteur est inférieure à 3 MW. Dans le prix de l’électricité A5, il existe 5 prix différents par kWh par an.
  • Tarif Vert A8 : La puissance du compteur est inférieure à 10 MW. Dans le prix de l’électricité A8, 8 prix du kWh différents s’appliquent.
  • Tarif Vert B : Il est équivalent au prix de l’électricité verte A8 d’une entreprise disposant d’un compteur de puissance supérieur à 10 MW (8 prix du kilowattheure)
  • Tarif Vert C : Équivalent au prix de l’électricité de plus de 40 MW de compteur électrique A8

Il existe plusieurs options pour chacun des tarifs verts :

Options de base : Le prix du kilowattheure varie selon la saison et l’heure de la journée. Dans le Tarif Vert A5, il y a deux saisons : l’hiver et l’été. Les tarifs verts A8, B et C ont 4 saisons (hiver, haute saison, été, juillet-août). Il y a 3 heures par jour : heure de pointe, heure creuse (8 heures/jour) et heure de pointe (de décembre à février de l’année suivante, 4 heures par jour s’appliquent au-dessus du tarif horaire de pointe).

Option EJP : la tarification est similaire à l’option de base, mais il n’y a plus d’heures de pointe/heures creuses/heures de pointe en hiver (et en haute saison). A la place, il y a des pointes mobiles, 22 journées de 18 heures sont réparties en hiver et en saisons, quand le kWh est très cher. Par conséquent, l’option EJP doit être réservée aux sites très flexibles qui peuvent réduire considérablement la consommation d’énergie 22 jours par an. Cette offre n’est plus commercialisée par EDF et a été remplacée en partie par l’option Tempo.

 

Tarif vert Selon la durée d’utilisation :

  • Utilisation à court terme : jusqu’à 2000 heures par an (A5 uniquement)
  • Utilisation moyenne : 2000 à 3500 heures par an
  • Utilisation longue durée : 3 500 à 6 300 heures par an (A5 uniquement)
  • Longue durée d’utilisation : plus de 6 300 heures par an

 

Le prix de l’abonnement augmente au fur et à mesure que la version augmente, mais le prix par kilowattheure diminue.

 

 

Le tarif Jaune 

Le tarif jaune a longtemps été un tarif réglementé proposé par EDF pour les professionnels et les entreprises, tout comme le tarif bleu pour les particuliers. Quel est le tarif jaune aujourd’hui ? Quelles sont les options? Quel est le prix de l’électricité ?

Avec le prix de l’électricité bleue (compteurs allant de 3 kVA à 36 kVA, particuliers et professionnels) et le prix de l’électricité verte (haute tension), le prix de l’électricité jaune est l’un des trois prix de l’électricité pour les tarifs réglementés de l’électricité EDF. Au 31 décembre 2015, les tarifs jaune et vert ont été supprimés, ce qui signifie qu’il n’y a plus de tarifs réglementés réservés aux professionnels.

Ces derniers ont dû passer à des cotations aux « prix du marché » (fournies par EDF et tous les fournisseurs alternatifs d’électricité), librement fixées par les fournisseurs en fonction de leurs coûts et de leur politique commerciale. Par ailleurs, nul doute que les tarifs de contrôle (tarifs bleus) pour les particuliers et les petits sites professionnels seront supprimés.

Le prix de l’électricité jaune est le prix de l’électricité EDF, qui s’applique aux professionnels et aux entreprises dont la puissance au compteur est comprise entre 42 et 240 kVA. Il convient donc aux sites de taille moyenne à forte consommation mais toujours en basse tension.

Des exemples de profils tarifaires jaunes sont les petites et moyennes entreprises dotées d’équipements électriques spécifiques, telles que les boulangeries, les quartiers commerciaux de taille moyenne chauffés à l’électricité, les petits fabricants et même les collectivités.

 

Option tarif jaune

Le tarif jaune comporte plusieurs « options » (Base et EJP), qui ont été réduites dans la « version » pour s’adapter à tout type d’activité (voir ci-dessous). Les options dépendent désormais du fournisseur, et le prix n’est généralement donné que dans le cadre du devis, en fonction de la puissance requise.

Le choix entre l’option de base et l’option EJP dépend de la capacité du client à réduire sa consommation les jours de pointe, comme c’est le cas pour les tarifs réglementés. A noter que les devis garantis fournis par Direct Energie sont moins chers que les tarifs réglementés des professionnels, et qu’il existe des remises garanties qui n’ont pas besoin d’être estimées.

 

Option base tarifaire jaune

Dans l’option Tarif Jaune Basic, l’année est divisée en deux périodes (du 1er novembre au 31 mars est l’hiver, et le reste est l’été). De plus, le taux des heures de pointe et le taux des heures creuses s’appliquent à chacune de ces heures. Ainsi, les consommateurs bénéficient de quatre tarifs par kilowattheure :

  • Heure de pointe en hiver (16 heures/jour)
  • Heures creuses d’hiver (8 heures/jour)
  • Heures de pointe d’été (16 heures/jour)
  • Heures creuses d’été (8 heures/jour)

Il existe deux versions du tarif de l’option de base jaune :

Version utilisation moyenne (UM, <2000h/an) : puissance constante, évolution de prix selon les conditions ci-dessus

Version utilisation longue durée (UL, > 2000 heures/an) : Ensuite, l’heure de pointe hivernale est divisée en deux périodes : l’heure de pointe (4 heures/jour) et l’heure creuse complète. Les utilisateurs peuvent choisir de souscrire à deux niveaux de puissance de compteur, un inférieur (heures de pointe et heures de pointe en hiver) et un supérieur.

 

Comparez les prix entre EJP et les autres ?

comparateur désigné pour votre option tarifaire EJP !
bilan énergétique

 

Option tarif jaune EJP :

L’option EJP permet aux entreprises de bénéficier de prix du kWh avantageux en échange de prix très élevés les jours de pointe (en mouvement toute l’année). Par conséquent, il s’adresse principalement aux entreprises qui ont la capacité de réduire drastiquement la consommation d’énergie pendant les 22 jours de pointe annuels.

En option EJP, le prix du kWh dans le tarif jaune de l’électricité évolue comme suit :

 

En hiver, il existe deux tarifs au kWh :

Taux horaire d’hiver (HH)

Tarif point mobile (PM) : Le prix du kilowattheure est très élevé. Chaque hiver (entre le 1er novembre et le 31 mars) compte 22 jours de pointe et chaque jour de pointe dure 18 heures. Les entreprises sont prévenues 30 minutes à l’avance les jours de pointe (voire moins si EDF juge la situation nécessaire), donc cela demande beaucoup de flexibilité.

En été, les clients peuvent profiter du tarif été pointe (HPE) et du tarif été heures creuses (HCE), comme les options de base.

L’option tarif jaune EJP n’est disponible que pour la version longue durée (UL).