Coronavirus : Jours EJP et Tempo sont-ils modifiés ?

ejp, Utilisation d'énergie

Coronavirus : Jours EJP et Tempo sont-ils modifiés ?

Le Covid19 connu aussi sous le nom de coronavirus 2019 a débuté en Chine centrale dans la province de Hubei, plus précisément dans la ville de Wuhan. Le 17 novembre 2019, le virus a commencé à faire tache d’huile dans le pays. Et c’est en janvier 2020 que l’Organisation Mondiale de la Santé ou encore l’OMS a alerté la République Populaire de Chine et ses autres Etats membres de la gravité de la situation. La Chine déclare un état d’urgence sanitaire, l’épidémie commence à faire ravage.

Soudain, un certain jour, en mois de mars 2020, le problème a évolué d’envergure mondiale. Le Coronavirus est passé du statut épidémie au statut pandémie. Le monde est entré dans une guerre incertaine. La terre entière sombre dans l’ombre du Covid19.

Cette crise sanitaire d’ordre mondiale a engendré des impacts négatifs sur tous les domaines surtout l’économie. De nombreuses mesures ont été mises en place par chaque Etat pour limiter la propagation du coronavirus. Le confinement est l’une des précautions incontournables que chaque gouvernement a dû opter.

Par conséquent nombreuse sont les entreprises qui ont cessé leurs activités professionnelles et se sont tournées vers les travaux en ligne ou encore le télétravail. Ce qui augmente bien évidement la consommation journalière en énergie électrique des familles.

Jours EJP et TEMPO ont-ils changés ?

Dans le cas de la France, pour faire face à cette lutte contre la pandémie, la Commission de Régulation de l’Energie connue aussi sous l’appellation CRE a annoncé le 19 mars 2020 la fin anticipée de la saison EJP et Tempo 2019–2020. En effet, cette augmentation des consommations en électricité tant redoutée ne peut que causer l’exemption des jours rouges EJP et Tempo pour le reste de la saison.

A titre de rappel, l’option EJP et Tempo d’EDF consistaient à taxer deux fois plus les abonnés durant les périodes froides de l’année dans le but de lisser la consommation d’énergie pendant les pics de demande. Ce qui est tout à fait inutile car cela ne ferait qu’aggraver la situation financière de certains Français. C’est pourquoi la CRE a affirmé : « …Dans l’esprit des annonces du Président de la République, et après échange avec les acteurs concernés, la CRE demande à RTE de ne plus « tirer » aucun jour rouge pour l’application du tarif Tempo, sur la période qui s’achève au 31/03/2020. Les jours rouges qui seraient déterminés par l’algorithme de sélection des jours Tempo d’ici à la fin de la période seront transformés en jour blanc.

De même, la CRE demande à EDF de ne tirer aucun jour de pointe mobile dans le cadre de l’application du tarif EJP sur la même période s’achevant au 31/03/2020. »

EDF a donc été contraint de ne plus décréter de jours rouges afin d’éviter une augmentation drastique des factures de ses souscripteurs en confinement totale. C’est une bonne nouvelle pour les abonnés à ces options d’EDF car ils pourront faire des économies d’argent et de stress en cette période de confinement.

{{cta(‘3ba37499-649c-49ee-acde-b6536b82c94b’)}}

Leave your thought here

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.